Le 11.12.2017 Fortes pluies jusqu'à mardi : des risques d'inondations ?

Les conditions sont fortement dépressionnaires jusqu'à mardi. On attend des pluies très abondantes en plaine et des chutes de neige remarquables en haute altitude. Ces intempéries pourront provoquer une forte réaction des cours d'eau, accompagnée d'un risque ponctuel d'inondations.

Ces fortes pluies sont profitables aux nappes phréatiques car elles surviennent en période hivernale, une période où les pluies ne s'évaporent pas et s'infiltrent directement dans le sol. Elles sont dites "efficaces" car elles atténuent les effets de la sécheresse en cours. En contrepartie, la survenue de ces fortes pluies sur une période de temps assez courte (36 heures) risque de provoquer quelques débordements. La situation est donc sous surveillance car ces fortes pluies auront donc des conséquences sur le plan hydrologique.

 

Responsable de cette dégradation, la dépression qui arrive.

 

 

1  mois de pluies en 24 heures : attention aux risques d'inondations

Ces fortes pluies se produisent surtout en Aquitaine, sur l'ouest du Massif-Central et des Alpes à la Corse en passant par la Provence côte d'Azur jusqu'à mardi matin. On attend de 80 à 140 mm de pluies en 36 heures, équivalant à 1 mois de précipitations. Ces précipitations se feront sous forme de neige en montagne au-dessus de 1800 mètres. Mais entre 1000 et 1800 mètres, l'alternance de redoux et de refroidissements fera grandement fluctuer la limite pluie / neige.

En conséquence, le manteau neigeux sera fortement entamé entre 1000 et 1800 mètres. Ainsi, la conjonction de la fonte de la neige et des fortes pluies en moyenne montagne et d'abondantes chutes de neige à haute altitude feront réagir les cours d'eau descendant des Alpes, des Pyrénées et du Massif-Central.

Des risques de débordements et d'inondations ponctuels sont possibles près des points bas, notamment le long des cours d'eau descendant des Alpes en direction de la Provence côte d'Azur, le long des affluents de la Dordogne pour le Massif-Central et des Gaves et de l'Adour pour les Pyrénées.

 

Vers un risque d'avalanche maximal en haute montagne

Les fortes chutes de neige qui se produiront au-dessus de 1800 mètres déstabiliseront le manteau neigeux. Avec 1,50 m de neige attendu vers 2000 mètres en l'espace de 36 heures, le risque d'avalanche pourrait devenir maximal sur certains massifs des Alpes. Dans les Pyrénées, il neigera également abondamment avec des cumuls pouvant atteindre 80 cm vers 2000 mètres. 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire