25 4

Le 25.06.2018:Pluton, un amas de comètes ?

Pluton est un astre à part. En 2006, il a été supprimé de la liste officielle des planètes pour devenir la première des planètes naines. De nouvelles données laissent penser que Pluton se distingue aussi par son origine, plus proche d’une comète que d’une planète.

© NASA/JHUAPL/SwRI

Les planètes du Système solaire se sont formées par l’accrétion graduelle de petits objets rocheux. On a longtemps pensé que Pluton, située au-delà de Neptune, s’était formée de la même manière. Or la composition chimique de Pluton, essentiellement constitué d’azote en surface, fait beaucoup plus penser à une parenté avec les comètes.

En étudiant les données sur Pluton recueillies par la sonde New Horizons à l’été 2015, ainsi que celles de Rosetta en 2016 autour de la comète Tchourioumov Guerassimenko, des chercheurs du Southwest Research Institute, au Texas, ont identifié plusieurs similarités dans la composition des deux corps.

Ils annoncent notamment avoir découvert, à la surface de Pluton, un grand glacier riche en azote nommé Sputnik Planitia, qui est de composition similaire à ce que Rosetta a trouvé sur la comète. Ces scientifiques supposent donc que Pluton aurait été formé par accrétion de millions de comètes. Cette recherche suggère que la composition initiale de Pluton a ensuite été chimiquement modifiée par l’eau liquide, peut-être même un océan souterrain.

Rien n’est encore certain, mais Pluton semble différer radicalement des planètes du Système 

 

Vanessa Dimitri LAGNAU PAQUIER sur

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire