Actualité de la météo,de l'astronomie et de la sciences à la une du jour

 

Retrouvez toutes notre Actualité a la une du jour en Astronomie et Métérologie et de la sciences

 

Actualitées astronomie et meteorologie

  • Le 25.11.2018:Semaine : temps agité au nord, radoucissement

    Cette semaine, vous n'échapperez pas aux pluies aux averses où que vous soyez. En effet, notre pays se trouve sous l’influence de perturbations atlantiques.

    Ce temps maussade constitue une bonne nouvelle car les pluies prévues dans le nord et l'est atténueront les effets de la sécheresse. Dans le sud, le risque de pluies est au contraire en atténuation par rapport à ces dernières semaines.

    Fréquemment pluvieux

    Lundi, il pleut de manière soutenue de l'Aquitaine à l'Occitanie. Partout ailleurs, le temps reste gris et humide avec quelques flocons dès 500 mètres dans l'Est le soir et 1000 mètres sur les Pyrénées.

    Mardi, vous n'échapperez pas aux pluies dans l'ouest et au nord en raison d'une perturbation atlantique très dynamique précédée d'un peu de neige fondue de la Normandie à la Lorraine. Dans l'est, il vous faudra vous méfier des brouillards très fréquents en matinée, puis des éclaircies reviendront. Elles seront plus belles près de la Méditerranée où mistral et tramontane souffleront à 80 km/h, mais plus limitées dans les plaines et les vallées.

    Mercredi, le parapluie et le Kway vous seront indispensables toute la journée au nord de la Loire avec des pluies soutenues et du vent fort près de la Manche, soufflant jusqu'à 90 km/h. En revanche, des Pyrénées aux frontières de l'Est, vous bénéficierez de plus d'éclaircies grâce à une petite poussée anticyclonique remontant d'Espagne et d'Italie.

    Jeudi, vous resterez sous l'influence d'une perturbation pluvieuse au nord de la Loire. Les pluies gagneront les régions centrales. Des Pyrénées au sud-est, vous aurez droit à plus de soleil. Enfin vendredi, la perturbation gagnera le sud de la France, épargnant la Méditerranée. A l'arrière, vous retrouvez quelques éclaircies dans le nord.

    Températures contrastées

    Lundi et mardi, les températures seront assez basses, inférieures de 1 à 2°C aux moyennes de saison en raison du vent du Nord. Puis à partir de mercredi, le vent s'oriente au Sud-ouest et ramène de l'air plus doux d'origine atlantique. Mais en raison des pluies et du vent au nord de la Loire, le ressenti ne sera pas très agréable. Ce sera le contraire dans le sud où vous bénéficierez de plus de soleil. Les maximales afficheront ainsi de 4 à 13°C du nord au sud en début de semaine et de 8 à 17°C jeudi et vendredi prochain .

  • Le 25.11.2018:Demain : moins de pluies mais plus froid

    Après un dimanche agité, le temps redevient plus calme lundi. Mais ne comptez pas trop sur les éclaircies, réservées aux seules régions méditerranéennes.

    FRANCE

    La dépression de dimanche laisse derrière elle beaucoup d'humidité sous forme de nuages bas tenaces. Quelques bruines se produisent avec quelques flocons en moyenne montagne, dès 500 mètres dans le nord-est du pays.

    REGIONS

    De l'Aquitaine à l'Occitanie vous conservez un temps maussade toute la journée avec quelques pluies éparses, plus fréquentes sur le pays basque où le vent d'Ouest souffle à 70 km/h en rafales.

    Des côtes de la Manche aux régions centrales en passant par le bassin parisien, le Grand-Est, le val de Loire, la Bourgogne, le Jura et l'Auvergne Rhône-Alpes, vous avez là aussi un temps gris avec quelques bruines ou faibles pluies éparses et un peu de neige dès 900 mètres d'altitude.

    De la Bretagne aux Pays de la Loire, après la grisaille du matin, vous avez droit à quelques fugitives éclaircies.

    Près de la Méditerranée, c'est l’amélioration par rapport à dimanche, notamment si vous êtes en Provence côte d'Azur avec davantage d'éclaircies au fil des heures alors que vous risquez des averses en Corse.

    TEMPERATURES

    Elles continuent à baisser par rapport à dimanche avec -1 à 5°C le matin dans le nord. Les gelées sont assez fréquentes de l'intérieur de la Bretagne aux Hauts-de-France. Dans le sud, vous avez entre 1 et 9°C. L'après-midi, le refroidissement se confirme avec 3 à 8°C des Ardennes aux Poitou pour le nord et de 4°C dans le val de Saône à 13°C près de la Méditerranée pour le sud pour les maximales. On se situera 1 à 20°C en dessous des normales de saison.

  • Le 25.11.2018:Le point sur la situation de sécheresse

    Après un hiver historiquement pluvieux et un printemps "normal", l'été et l'automne ont fait parler d'eux en termes de sécheresse, malgré quelques belles inondations durant les mois les plus chauds. Essayons de tirer un bilan des précipitations de cette année 2018 à l'aube du mois de décembre.

     

    1543074754347

     

    L'image ci-dessus montre en couleur ocre l'évolution du cumul des précipitations à Genève depuis le début de cette année 2018. On peut constater que tout avait bien commencé, avec un départ en fanfare dès le mois de janvier, lequel donna grosso modo le double des précipitations habituelles ; ces dernières sont illustrées par la ligne grise. L'excédent de janvier permit au cumul de rester au-dessus de la moyenne jusqu'à mi-août malgré deux périodes sèches, de début avril à mi-mai, et de mi-juin à mi-juillet. Par la suite, les mois d'août, septembre et surtout octobre furent largement au-dessous des normes, ce qui fit plonger le cumul annuel au niveau du quantil 2.5 %, niveau qu'il n'a plus quitté depuis. Cela signifie que pour la station de Genève, seul 2.5 % des 30 années comprises entre 1981 et 2010 (utilisées pour les normes actuelles) ont donné des cumuls inférieurs à ceux de cette année 2018.

    Ci-dessous : quelques graphiques et cartes pour illustrer le bilan pluviométrique à ce jour :

     

    1 16

    2 8

    3 10

    4 15

    5 12

    Les précipitations ont globalement été déficitaires en Suisse romande, à l'exception du Valais central et du Haut-Valais où l'on enregistre des valeurs proches des normes, voire très excédentaires.

    Si l'on considère le nombre de jours de pluies (seuil : 1 mm/jour), il manque de 15 à 25 jours de pluie au nord des Alpes et dans les Préalpes (Chablais compris), alors qu'en Valais central et dans le Haut-Valais, le compte y est avec de 70 à 100 jours de  pluie environ.

     

    6 3

    7 1

     

    Une année exemplaire

    L'année 2018 est exemplaire, dans la mesure où elle correspond d'assez près à une année future typique, telle que prévue par les différents scénarii climatiques, avec des hivers doux mais humides (sans forcément atteindre des records de précipitations tels que cette année) et des été/automne secs et chauds. Cette tendance, déjà amorcée sur les 30 dernières années, et clairement visible dans les cartes ci-dessous (également disponibles sur notre site Internet ) :

     

    8 2

     

    Situation hydrologique

    Le débit des rivières ainsi que le niveau des eaux souterraines est actuellement inférieur aux normes un peu partout en Suisse, à l'exception du sud des Alpes. Les cartes ci-dessous permettent de visualiser cette situation (les explications pour lire ces cartes sont disponibles ici ) :

    10 2

    11 2

     

    Vous pouvez accéder librement aux données et prévisions hydrologiques de l'Office Fédéral de l'Environnement à cette adresse : https://www.hydrodaten.admin.ch/fr/ 

    Sur le site de MétéoSuisse, de nombreux renseignements sont à disposition concernant le bilan hydrique, les anomalies de précipitations ou encore des indices de sécheresse sur des périodes allant de 1 mois à 1 an. Vous pouvez y accéder en suivant ce lien .

  • Le 25.11.2018:Passage d'un front actif

    Un front froid actif a déposé 26.9 mm de pluie à Genève.

    1543062732739

    Pluies conséquentes sur le bassin lémanique,

    1543063680256

    Sur la carte ci dessus, on remarque que les précipitations ont été soutenues sur l'ouest du bassin lémanique, le cumul a atteint 26.9 mm sur Genève Cointrin, En France voisine ée cumul à atteint 38.7 mm à Bellegarde selon le relevé de MétéoFrance. Les températures en altitude ont accusé un léger recul alors qu'en plaine, elles restent stationnaire à cause du brassage d'air associé au passage du front.

    Au sud des Alpes, il est tombée plus de 30 mm, un avis de fortes chutes de neige avait été émis pour les régions de montagne, il est maintenant terminé. Les intensités les plus importantes ont été entre 23h et minuit avec 6.2 mm/h à Genève. La limite des chutes de neige est restée située vers 1000 mètres.

    La perturbation s'est ensuite affaiblie en progressant vers l'est. A Neuchâtel, on ne mesurait plus que 11.2 mm et 0.5 mm à Zurich.

    1543064034845

    Précipitations bien venues.

    1543056763095 1

    A Genève, il est tombé 748 mm depuis le début de l'année, la norme de précipitations pour les 11 premiers mois de l'année est de 918 mm ; nous sommes donc toujours en déficit.

    Une série de perturbations traverseront le pays ces prochains jours avec par moments des zones de précipitatione qui pourront être soutenues. Selon les prévisions mensuelles du modèle ECMWF (graphique ci-dessus), on remarque que le temps devrait être plutôt humide durant les 7 jours à venir