météo

  • Le 18.09.2018:Météo en France du mardi 18 septembre : nuages au Nord, orages du Centre au Nord-Est

    Le temps de ce mardi 18 septembre sera plus nuageux au Nord, orageux du Centre au Nord-Est, selon les prévisions de Météo-France.

     

    Le 18.09.2018:Météo en France du mardi 18 septembre : nuages au Nord, orages du Centre au Nord-Est

     

    Sur le nord du pays, les passages nuageux seront nombreux dès le matin ce mardi 18 septembre. De la Bretagne et des Pays de Loire jusqu'au Nord-Pas-de-Calais, ils peuvent donner quelques gouttes, mais laissent la place à des éclaircies l'après-midi.

    Par contre entre le nord de la Nouvelle-Aquitaine, le Centre, la Bourgogne, la Champagne et la Lorraine, les nuages seront parfois menaçants et s'accompagneront d'ondées assez fréquentes et orageuses l'après-midi. Les orages seront attendus sur l'extrême Nord-Est du pays en soirée.

    Au sud, le relief des Pyrénées, de la Corse et des Alpes frontalières se chargera surtout l'après-midi avec un risque d'averses. Localement, un orage sera possible sur les Pyrénées.

     

     

    Autour du golfe du Lion, les entrées maritimes seront compactes en matinée, puis se morcelleront en journée. 

    Partout ailleurs, un temps bien ensoleillé et assez chaud se maintiendra.

     

    Les températures

     

    Les températures resteront estivales. Les minimales varieront de 10 à 18 degrés, 18 à 21 près de la Méditerranée.

    Les maximales s'échelonneront de 20 à 24 degrés près de la Manche, de 23 à 28 degrés de la frontière belge aux Pays de Loire et Poitou-Charentes ainsi que sur le pourtour méditerranéen, elles atteindront 26 à 30 degrés partout ailleurs, localement 31 ou 32 Auvergne Rhône-Alpes jusqu'à l'Alsace.

     

    Lire la suite

  • Le 18.09.2018:Météo : qu'est-ce que l'été indien ?

    L'été n'est pas encore terminé, il prendra fin le 22 septembre, ce qui ne signifie pas pour autant une chute des températures. Quand la douceur se poursuit, c'est l'été indien mais qu'est-ce que cela signifie vraiment ?

     

    Le 18.09.2018:Météo : qu'est-ce que l'été indien ?

    Après les records de l'été, des températures élevées peuvent se maintenir à l'automne. C'est l'été indien. L'expression ne vient pas d'une célèbre chanson française mais de Pennsylvanie aux États-Unis, où elle est apparue à la fin du XVIIIe siècle. 

    L'indian summer décrit une "particularité du climat continental d'Amérique du Nord. Il s'agit d'une période de temps très doux, ensoleillé et sec qui se produit après les premiers gels, en octobre ou novembre au Canada", explique 
    Météo France. "La température dépasse alors 18 °C et le ciel est limpide". 

     

    Mais l'institut météorologique explique que l'expression "été indien" ne correspond pas au climat français : le "terme est utilisé de façon impropre en France pour désigner du beau temps à l'automne". Même si la France est à la même latitude que le sud du Québec, le climat y est différent. En France, le climat possède "un caractère continental beaucoup moins marqué, sous influence océanique".​

     

    Des gelées plus tardives en France

     

    En France, les gelées arrivent en moyenne plus tard et les redoux sont moins marqués. Pour faire simple : le climat varie moins qu'au Québec, en Amérique du Nord. L'été indien dans sa définition américaine ne recouvre donc pas la réalité française.

    L'été indien à la française, ce sont des températures entre 20 et 25 degrés en octobre, voire parfois jusqu'au début du mois de novembre.

    En France métropolitaine, en automne, la température moyenne en automne est de 13,1 degrés et il tombe en moyenne 268 mm précipitations entre le 1er septembre et le 30 novembre, selon 
    Météo France. En météorologie, l'automne couvre les mois de septembre, octobre et novembre c'est-à-dire la période pendant laquelle la durée du jour raccourcit et l'ensoleillement diminue.

     

     

    Lire la suite

  • Le 15.09.2018:PREMIER BILANS:Ouragan Florence rétrogradé en tempête tropicale : au moins 5 morts, de redoutables inondations attendues

    EN DIRECT - L'ouragan Florence a été rétrogradé en en tempête tropicale vendredi soir après avoir touché terre quelques heures plus tôt. Le phénomène reste néanmoins particulièrement dangereux, des pluies torrentielles et d'importantes inondations étant attendues. Plusieurs personnes ont perdu la vie et des dizaines d'autres sont prises au piège.

     

    VICTIMES

     

    Au moins quatre décès ont été confirmés vendredi de sources officielles, les médias américains faisant état d'un cinquième mort.

     

    Le 15.09.2018:PREMIER BILANS:Ouragan Florence rétrogradé en tempête tropicale : au moins 5 morts, de redoutables inondations attendues

     

     

    COUPURES DE COURANT

     

    Plus de 722.000 foyers et entreprises de Caroline du Nord et du Sud étaient privés d'électricité vendredi dans l'après-midi. Au total, ce sont plusieurs millions de personnes qui devraient devoir se passer de courant, avertissent les compagnies d'électricité.

     

    TEMPÊTE

    Le National Hurricane Center (NHC) annonce que l'ouragan Florence a été rétrogradé au stade de tempête tropicale après avoir perdu de la vigueur en atteignant la côte est américaine. La vigilance reste néanmoins maximale, du fait des risques importants d'inondations.

     

     

    PRÉCIPITATIONS 

     

    Un météorologue du National Weather Service (NWS) a dit s'attendre à voir tomber l'équivalent de huit mois de pluie en deux ou trois jours. Compte tenu de la faible vitesse de déplacement de l’œil du cyclone, certaines régions de Caroline du Nord et du Sud devraient ainsi recevoir jusqu'à un mètre d'eau au cours des prochaines heures.

     

    VICTIMES 

     

    Selon CBS News, qui cite les services d'urgence de l'Etat, le bilan du passage de l'ouragan Florence en Caroline du Nord s'établit désormais à cinq morts. 

     

    TRUMP

     

    La Maison Blanche annonce que Donald Trump se rendra la semaine prochaine dans les zones touchées par l'ouragan Florence. La porte-parole du président a souligné que ce dernier souhaitait d'abord s'assurer que ce déplacement ne gêne pas les efforts en cours des services de secours.

     

    VICTIMES 

     

    Une femme, qui était souffrante, est décédée car les secours n'ont pas pu parvenir jusqu'à elle à cause des arbres bloquant les rues, a affirmé une porte-parole du comté de Pender (Caroline du Nord). Elle aurait succombé à une crise cardiaque, d'après les médias locaux. Un décès qui porte à trois le nombre de décès déjà enregistrés.  

     

    VICTIMES 

     

    La police de Wilmington fait savoir qu'une mère de famille et son bébé ont été tués après qu'un arbre a chuté sur leur maison. Le père a été blessé et transporté à l'hôpital. Il s'agit, selon les autorités américaines, des deux premières victimes du cyclone.

     

    Lire la suite