prévision

  • Météo de la France du 19.06.2018 (mise à jour tous les jours)

     

    Météo de la France pour le 19.06.2018

    Lire la suite

  • Le 03.03.2018 : Demain : une perturbation traverse la France

    Ciel - Nuages - Pluie

    Les conditions météo restent dépressionnaires sur la France. Une nouvelle perturbation atlantique traverse une grande partie du pays avec des pluies, à surveiller en soirée dans le sud-est.

    FRANCE

    Des pluies se produisent du sud-ouest aux Hauts-de-France. Elles atteignent l'Est avant la fin d'après-midi, accompagnées d'un vent de Sud turbulent de la Méditerranée au Massif central jusqu'au val de Saône. Dans le nord-ouest, le temps hésite entre nuages, éclaircies et averses.

     

    REGIONS

    Dans le nord-ouest, après les pluies du début de matinée, des averses se produisent de temps à autres dans une atmosphère instable. Le vent souffle fort le matin près des côtes de la Manche.

    Dans le nord-est, il pleut sur les Hauts-de-France le matin. Ces pluies atteignent le Grand-Est l'après-midi, suivies d'averses.

    En Île-de-France, le temps est maussade, il pleut la plus grande partie de la journée.

    Sur le Centre-Est, le temps se dégrade avec l'arrivée de pluies sur l'Auvergne, précédées de vents forts de Sud en Rhône-Alpes et sur le Jura qui seront touchés par la pluie en soirée.

    Dans le sud-ouest, la matinée est pluvieuse, avant le retour de quelques éclaircies l'après-midi par l'Aquitaine.

    Enfin dans le sud-est, le temps se dégrade rapidement avec l'apparition de pluies éparses l'après-midi, qui se renforcent en soirée, notamment sur le Languedoc.

    Retrouvez ici le temps pour PACA et Corse.

    TEMPERATURES

    Le matin, elles sont comprises entre 3°C de moyenne au nord et 6°C dans le sud. L'après-midi, on ira de 9°C de moyenne au nord à 13°C dans le sud. On se situera dans les normales de saison.

  • Le 03.03.2018 : Bilan de l'hiver 2017 / 2018

    Froid

    Cet hiver 2017 2018 s’est caractérise au niveau des températures par de forts contrastes d’un mois à l’autre.

    Après un mois de décembre tout à fait de saison, une douceur humide et un temps peu ensoleillé a concerné l’ensemble de la France suivi d’un mois de février froid.

     

    Douceur exceptionnelle en janvier

    En janvier, un régime d’ouest sud-ouest s’est installé sur la France.  Ce vent a apporté beaucoup  de  douceur. L’excédent  a été de 3,3°C par rapport aux normales. Cette douceur a été encore plus marquée le matin où la présence de nombreux nuages a empêché la formation de gelées en plaine. Cette couverture nuageuse omniprésente tout au long du mois de janvier a limité l’ensoleillement qui a été très déficitaire. Ces mêmes nuages ont apporté de pluies abondantes à l’origine de nombreuses inondations, mettant fin à la sécheresse. Au final, ce mois de janvier a été le plus doux mais aussi l’un des plus humides depuis 1900.

     

    Neige et vague de froid en février

    En février,  le vent s’est orienté au nord-ouest. Il a provoqué une chute des températures.  Les 6 et 7 février, d’abondantes chutes de neige ont touché Paris. En fin de mois, c’est une véritable vague de froid très tardive dans la saison qui a touché toute la France avec des températures s’abaissant jusqu’à -10°C en plaine. Ce froid sec au nord a apporté des chutes de neige importantes près de la Méditerranée avec 30 cm à Montpellier et 15 cm à Ajaccio. Au final, ce mois de février figure parmi les plus froids depuis 20 ans. Il faut remonter à février 2012 pour retrouver trace d’une vague de froid en France.

     

    Un hiver tout en contrastes

    Au final, cet hiver météorologique qui a débuté le 1er décembre 2017 et s'est terminé le 28 février dernier 2017 – 2018 s’est caractérisé par une température proche des moyennes. Mais cette moyenne a caché de nombreux écarts d’un mois à l’autre.

  • Le 03.03.2018 : Aujourd'hui : la douceur gagne du terrain vers le nord

    Ciel - Nuages - Pluie - Vent - Orage

    La douceur gagne les régions du nord. En revanche, après le passage d’une perturbation en matinée, les averses prennent le relais.

     

     

    FRANCE

    Une perturbation s’étend en matinée de la Bretagne au Grand Est en passant par les Hauts-De-France, avec un temps faiblement pluvieux et nuageux. De la Bourgogne-Franche-Comté à l’Auvergne-Rhône-Alpes, les pluies et la neige en altitude sont présents en première partie de journée. Au cours de l’après-midi, les conditions sont de plus en plus ensoleillées, mais les averses prennent le relais sur une large moitié nord.

     

    REGIONS

    De la Bretagne au Grand Est en passant par les Hauts-De-France, les nuages bas sont nombreux en matinée avec des pluies faibles à modérées. Au cours de l’après-midi, le ciel se dégage mais des averses se développent et sont localement fortes.

    Retrouvez ici les prévisions pour Nord-Pas-de CalaisLorraineAlsace

    De la Bourgogne-Franche-Comté à l’Auvergne-Rhône-Alpes, les conditions sont pluvieuses dans les vallées mais neigeuses en altitude. Ces précipitations cessent en cours d’après-midi, avec le retour du soleil mais avec quelques averses sur les reliefs.

    De la Nouvelle-Aquitaine à l’Occitanie, les conditions sont ensoleillées dès la matinée avec ensuite un après-midi de plus en plus doux.

    De la Région Sud à la Corse, les conditions sont pluvieuses en première partie de journée. En fin de matinée, le ciel se dégage mais quelques averses peuvent encore se déclencher ponctuellement.

    Retrouvez ici le temps pour PACA et Corse.

     

    TEMPERATURES

    Les températures sont encore négatives en matinée avec 0 à -1°C de l’Alsace à la Lorraine. Partout ailleurs les températures sont positives avec 1°C à Rennes, 2°C à Châteauroux et 8°C à Bordeaux. Au cours de l’après-midi, la douceur gagne les régions du nord, avec 6°C à Lille, 10°C à Meaux et jusqu’à 16°C à Pau.

  • Le 28.02.2018 : Ce week-end : redoux pluvieux

    Neige - Froid

    Après la vague de froid de la semaine, le temps se radoucira nettement pour votre week-end (samedi 3 et dimanche 4 mars) qui sera le 1er week-end du printemps au sens météorologique du terme.

    Le temps sera souvent maussade sur la France car nous serons sous l'influence d'un vaste ensemble dépressionnaire présent sur le proche Atlantique. Avec l'orientation du vent au sud-ouest, il fera assez doux, surtout sur les régions du sud.

     

    Des conditions météo agitées

    Samedi, une perturbation traversera rapidement la France d'ouest en est. Elle sera accompagnée de pluies suivies d'averses et de vents assez forts en bord de mer. Les régions les plus méridionales ne seront pas épargnées par ce mauvais temps.

    Dimanche, le temps sera instable avec des averses sur tout le territoire, avant le retour de la pluie par l'ouest en cours d'après-midi qui se généralisera aux 3/4 du territoire en soirée. Près de la Méditerranée, le temps sera provisoirement plus sec, avant le retour de la pluie en soirée.

     

    Douceur pluvieuse

    Les températures remonteront. Dans le nord, les températures évolueront de 2°C le matin à 9°C et entre 4 et 13°C au sud samedi. Dimanche, les maximales iront de 12°C au nord jusqu'à 14°C dans le sud avec des pointes à 17°C sur le sud de l'Aquitaine. On repassera au dessus des moyennes de saison.

  • Le 18.02.2018 :Aujourd'hui : dégradation à l'ouest

    La France se situe entre deux perturbations. La première s'évacue par l'Italie et la Corse, la seconde arrive par l'Atlantique. Entre les 2, c'est un temps variable qui domine, avec le retour du soleil sur les régions méridionales

     

    FRANCE

    De la Bretagne à l'Aquitaine, le ciel est voilé à très nuageux avec quelques pluies éparses. Sur le piémont pyrénéen la grisaille est tenace. Du Massif central au nord-est, après la dissipation des nuages bas et des brouillards parfois givrants dans les vallées, les éclaircies reviendront. Près de la Méditerranée, mistral et tramontane apportent du soleil, excepté de la Corse aux Alpes-Maritimes où quelques averses se déclenchent cet après-midi.

     

    REGIONS

    Dans le nord-ouest, le temps est gris et humide toute la journée avec quelques faibles pluies éparses, plus continues en Bretagne.

    Retrouvez ici le temps prévu pour la BretagnePays de la Loire.

    Dans le nord-est, il fait beau sur les Hauts-de-France. Sur le Grand-Est, la grisaille est persistante et limite la hausse des températures.

    En Île-de-France, le ciel devient de plus en plus nuageux au fil des heures.

    Sur le Centre-Est, les nuages restent abondantes dans les plaines et les vallées d'Auvergne Rhône-Alpes et en Bourgogne Franche-Comté.  En montagne, au dessus de la mer de nuages, le soleil s'impose.

    Dans le sud-ouest, le ciel est couvert avec quelques pluies éparses de la Nouvelle Aquitaine à l'Occitanie.

    Retrouvez ici le temps pour l'Aquitaine.

    Enfin dans le sud-est, le soleil brille généreusement des Bouches-du-Rhône au Var alors que les nuages dominent ailleurs avec quelques averses en Corse.

     

    TEMPERATURES

    Ce matin, les gelées sont fréquentes du nord de la Seine aux frontières de l'Est jusqu'au Limousin, avec des températures entre -4 et 0°C. Près de l'Atlantique et sur les bords de la Méditerranée, il fait plus doux avec 7 à 10°C. Cet après-midi, les températures s'échelonnent de 5°C en Alsace à 12°C en Vendée pour le nord et de 8°C sur le Lyonnais à 13°C en Corse pour le sud du pays en passant par 11°C à Bordeaux et à Toulouse.

  • Le 13.02.2018 : Demain : la pluie arrive pour la Saint-Valentin

     

    Ciel - Nuages - Pluie - Vent - Froid

     

    Pour le jour de la Saint-Valentin, une nouvelle perturbation rentre par l’ouest, avec des pluies et un redoux assez significatif. A l’avant, le temps reste ensoleillé mais froid.

    FRANCE

    Une dégradation arrive par l'ouest et apporte un temps gris, pluvieux et venté dès la matinée entre la Bretagne et la Nouvelle-Aquitaine. A l’avant, le ciel se voile progressivement et le ressenti est souvent froid avec les nombreuses gelées. Au cours de l’après-midi, la perturbation progresse lentement jusqu’à la Normandie, le Centre et l’Occitanie avec des pluies faibles à modérées. Le vent soutenu balaye les côtes de la Manche avec des rafales jusqu’à 90 km/h.

    REGIONS

    De la Bretagne à la Nouvelle-Aquitaine, les pluies sont déjà présentes en matinée avec du vent puissant sur le nord de la Bretagne, participant au ressenti désagréable. Au cours de l’après-midi, le ciel reste couvert avec de la pluie et de la bruine faibles et intermittentes.

    De la Normandie à l’Occitanie en passant par le Centre, le ciel est de plus en plus nuageux avec des pluies qui font leur arrivée à partir de la mi-journée. Après une matinée sèche, l’après-midi s’annonce faiblement pluvieuse.

    Des Hauts-de-France à l’Auvergne-Rhône-Alpes, quelques averses de neige subsistent encore en matinée du Massif central aux Alpes. Elles cessent à la mi-journée, avec un voile nuageux qui s’épaissit de plus en plus.

    De la Région Sud à la Corse, quelques averses se déclenchent encore en matinée sur la montagne corse. Au cours de l’après-midi, le soleil revient malgré un voile nuageux de plus en plus dense.

    TEMPERATURES

    Les gelées sont à nouveau nombreuses en matinée avec -3°C à Alençon,  -2°C à Nancy et -1°C à Orléans. Au cours de l’après-midi, le redoux se cantonne aux régions littorales de l’ouest avec 11°C à Brest et 12°C à Arcachon. En revanche partout ailleurs, c’est toujours le froid qui domine avec 3°C à Rouen, 5°C à Lyon et 6°C à Paris.

  • Le 13.02.2018 : Ce week-end : maussade au sud et plus calme au nord

    Ciel - Nuages - Pluie

     

    Votre prochain week-end (samedi 10 et dimanche 11 février) s'annonce maussade au sud et plus sec au nord dimanche.

    Un anticyclone se développera sur les îles britanniques alors qu'un courant perturbé circulera de l'Europe centrale à l'Espagne. Dans ce contexte, les régions du sud seront exposées tout le week-end à des pluies et des averses. Le temps sera plus sec au nord de la Loire dimanche.

     

     

     

    Fréquentes pluies et averses

    Samedi, aucune région n'échappera aux pluies ou aux averses. Les températures seront de saison.

    Dimanche, la situation évoluera favorablement au nord de la Loire avec un temps plus sec grâce à un anticyclone qui viendra se positionner sur les îles britanniques. Sur les autres régions, le temps restera instable avec des averses.

     

    Températures de saison

    Avec un vent orienté au nord-est, les températures seront globalement de saison. L'après-midi, comptez entre 6 et 9°C de moyenne au nord et de 8 à 11°C dans le sud avec des pointes à 14°C autour de la Méditerranée.

  • 13.02.2018 : Quel âge ont nos atomes ?

    Quel âge ont nos atomes?

    Img 20180213 005623

    Les atomes qui composent le corps humain se sont pour partie formés avec le big bang, et pour le reste dès l'apparition des premières étoiles, où se déroulent des réactions nucléaires formant les atomes plus lourds.

     

    Avant d'être constitués d'organes, de muscles, d'os, de sang et de tissus, nous sommes faits de cellules, elles-mêmes composées de molécules qui elles-mêmes sont constituées d'atomes. Au fond du fond, nous ne sommes que l'assemblage de milliards et de milliards d'atomes. Lesquels sont la brique de toute la matière, y compris organique.

     

    Des particules comme l'hydrogène, l'oxygène, le carbone ou l'azote forment en effet le socle du vivant. Mais d'autres atomes sont aussi essentiels à la vie : les sels minéraux (sodium, calcium...) et les métaux (fer, cuivre...). D'où viennent ces atomes ? Des origines du monde lui-même, il y a 13,8 milliards d'années !

     

    A l'époque, l'Univers est rempli d'une soupe de particules où se côtoient protons, neutrons et électrons. Dès les premières minutes après le big bang, alors que la température baisse de 10 à 1 milliard de degrés, des noyaux se constituent à partir des protons et des neutrons. 300 000 ans plus tard, la température a assez baissé pour que les électrons se lient à ces noyaux et forment les premiers atomes d'hydrogène et d'hélium, les plus légers et les plus répandus de l'Univers.

     

    L'explosion des supernovae répand les atomes organiques dans l'Univers

    Les autres, nécessaires à la vie, n'émergeront que 200 millions d'années après le big bang, lorsque apparaissent les galaxies : carbone, oxygène, fer et consorts naissent au cœur des étoiles, de la fusion de l'hydrogène en noyaux de plus en plus lourds, par des réactions nucléaires.

     

    Cette précieuse matière, dispersée dans l'espace par l'explosion de générations d'étoiles (sous la forme de supernovae), est à l'origine du Système solaire et, au bout du compte, de la vie sur Terre. Car ce sont ces atomes qui se sont assemblés dans les océans primitifs pour créer des molécules organiques, puis une première cellule, il y a 3,5 milliards d'années. L'évolution a fait le reste.

     

    D'après Science & Vie QR n°23 « Nos ancêtres & nous » - Feuilleter / Acheter

     

    A lire aussi :

     

    • Mort d'une étoile : les derniers instants d'une supernova

     

    PaQuel âge ont nos atomes?

    Les atomes qui composent le corps humain se sont pour partie formés avec le big bang, et pour le reste dès l'apparition des premières étoiles, où se déroulent des réactions nucléaires formant les atomes plus lourds.

     

    Avant d'être constitués d'organes, de muscles, d'os, de sang et de tissus, nous sommes faits de cellules, elles-mêmes composées de molécules qui elles-mêmes sont constituées d'atomes. Au fond du fond, nous ne sommes que l'assemblage de milliards et de milliards d'atomes. Lesquels sont la brique de toute la matière, y compris organique.

     

    Des particules comme l'hydrogène, l'oxygène, le carbone ou l'azote forment en effet le socle du vivant. Mais d'autres atomes sont aussi essentiels à la vie : les sels minéraux (sodium, calcium...) et les métaux (fer, cuivre...). D'où viennent ces atomes ? Des origines du monde lui-même, il y a 13,8 milliards d'années !

     

    A l'époque, l'Univers est rempli d'une soupe de particules où se côtoient protons, neutrons et électrons. Dès les premières minutes après le big bang, alors que la température baisse de 10 à 1 milliard de degrés, des noyaux se constituent à partir des protons et des neutrons. 300 000 ans plus tard, la température a assez baissé pour que les électrons se lient à ces noyaux et forment les premiers atomes d'hydrogène et d'hélium, les plus légers et les plus répandus de l'Univers.

     

    L'explosion des supernovae répand les atomes organiques dans l'Univers

    Les autres, nécessaires à la vie, n'émergeront que 200 millions d'années après le big bang, lorsque apparaissent les galaxies : carbone, oxygène, fer et consorts naissent au cœur des étoiles, de la fusion de l'hydrogène en noyaux de plus en plus lourds, par des réactions nucléaires.

     

    Cette précieuse matière, dispersée dans l'espace par l'explosion de générations d'étoiles (sous la forme de supernovae), est à l'origine du Système solaire et, au bout du compte, de la vie sur Terre. Car ce sont ces atomes qui se sont assemblés dans les océans primitifs pour créer des molécules organiques, puis une première cellule, il y a 3,5 milliards d'années. L'évolution a fait le reste.

     

    D'après Science & Vie QR n°23 « Nos ancêtres & nous » - Feuilleter / Acheter

     

    A lire aussi :

     

    • Mort d'une étoile : les derniers instants d'une supernova

     

    Par Nathalie Picardr Nathalie Picard

  • Le 11.02.2018 : Demain : amélioration mais à nouveau plus froid

    Ciel - Nuages - Froid

    Grâce à une hausse des pressions, un temps plus calme se met en place lundi, malgré quelques giboulées en bord de Manche ainsi que du Massif central aux frontières de l'Est.

     

    FRANCE

    Du sud-ouest aux Alpes jusqu'en Alsace, le temps est gris avec quelques flocons le matin à très basse altitude avant une amélioration l'après-midi. Dans le nord, le temps est généralement sec, excepté près de la Manche où des giboulées se produisent. Enfin près de la Méditerranée, mistral et tramontane soufflent fort, jusqu'à 90 km/h, sous un temps menaçant, avec des averses parfois fortes de la Provence à la Corse où la neige est attendue dès 500 mètres d'altitude.

     

    REGIONS

    Dans le nord-ouest, le ciel est peu nuageux toute la journée, excepté de la Bretagne au Cotentin où quelques averses se déclenchent, notamment l'après-midi.

    Dans le nord-est, quelques giboulées se produisent le matin sur le Grand-Est puis le temps redevient sec. De belles éclaircies sont présentes sur les Hauts-de-France, malgré un risque d'averses de la côte Opale au Boulonnais.

    En région parisienne, des nuages sont présents le matin, surtout au sud de Paris. L'après-midi, ce sont les éclaircies qui l'emportent.

    Sur le Centre-Est, la matinée est grise et parfois humide avec quelques flocons ou gouttes éparses. L'après-midi, le risque d'averses faiblit, excepté à l'est de Lyon. De l'Ardèche à la Drôme, le mistral permet au soleil de s'imposer plus facilement.

    Dans le sud-ouest, le temps est menaçant au sud de la Garonne avec de faibles précipitations sous forme de quelques gouttes ou flocons dès 400 mètres d'altitude. L'après-midi, les éclaircies présentes sur les Charentes gagnent vers l'Occitanie, excepté sur le piémont pyrénéen où le risque d'averse persiste avec de la neige au-dessus de 800 mètres.

    Enfin dans le sud-est, le ciel est voilé à très nuageux le matin près de la Méditerranée. L'après-midi, grâce au mistral et à la tramontane, les éclaircies reviennent, sauf entre la Provence et la Corse où des averses orageuses mêlées à du grésil se déclenchent encore.

     

    TEMPERATURES

    Les gelées seront encore fréquentes sur les ¾ du pays. Du sud de la Garonne au littoral méditerranéen on échappera aux gelées avec 1 à 4°C en général le matin. L'après-midi, il fera assez froid avec des températures entre 4 et 8°C d'ouest en est avec des pointes à 10°C près de la Méditerranée. On se situera 2°C en dessous des moyennes de saison.

  • Le 10.02.2018 : Semaine prochaine : météo perturbée

    Ciel - Nuages - Pluie

     

    Les conditions météo restent perturbées. En effet, la France reste sous l'influence d'un puissant courant perturbé atlantique. L'anticyclone des Açores sera trop loin pour nous protéger du mauvais temps.

     

    Après un lundi assez calme malgré beaucoup de vent en Méditerranée, les dépressions reviennent ensuite sur le pays. Elles provoquent plusieurs épisodes pluvieux et venteux sur le pays jusqu'en semaine avec beaucoup de neige en montagne. En plaine, la décrue des fleuves s'en trouvera très ralentie.

     

    Accalmie provisoire lundi et mardi

    Lundi, malgré quelques averses des Pyrénées au Centre-Est et un mistral et une tramontane qui souffleront à 100 km/h près de la Méditerranée, c'est un temps généralement calme qui dominera avec quelques averses en bord de Manche. Mardi sera une journée de transition : au sud de la Loire, le temps restera calme alors qu'en direction de la Manche, une importante dégradation pluvieuse et venteuse se mettra en place.

     

    De mercredi à la fin de la semaine : temps agité

    La perturbation arrivée la veille par le nord concernera les ¾ du pays mercredi. Elle sera accompagnée de pluies et de vents assez forts. Jeudi, le temps restera maussade avec des pluies et des vents forts sur quasiment tout le territoire, excepté près de la Méditerranée où mistral et tramontane ramèneront le soleil. En montagne il neigera beaucoup ce qui est une bonne nouvelle pour les vacances au ski. En revanche, toutes ces pluies ne seront pas favorables à la décrue des fleuves dont les niveaux resteront élevés. La fin de la semaine ne s'annonce pas beaucoup mieux au nord avec le maintien de conditions météo perturbées alors qu'au sud l'anticyclone des Açores pourrait apporter une amélioration assez franche.

     

    Hausse provisoire des températures

    Lundi et mardi , les températures seront de saison. Mercredi, le vent s'orientera au sud-ouest et les températures en profiteront pour remonter. Mais en fin de semaine, c'est à nouveau un courant de nord-ouest qui reprendra le dessus avec des valeurs de saison.

  • Le 09.02.2018 : Demain : amélioration passagère mais attention au verglas

    Ciel - Nuages - Pluie - Vent

    La perturbation arrivée la veille par l'Atlantique donne quelques chutes de neige éparses dans l'Est. C'est l'amélioration ailleurs grâce une hausse du champ de pressions.

     

    FRANCE

    Des Ardennes à l'Auvergne Rhône-Alpes, de faibles chutes de neige éparses se produisent le matin. L'après-midi, le temps redevient plus sec. Du sud-ouest aux côtes de la Manche, les éclaircies s'imposent avant l'arrivée de pluies en Bretagne l’après-midi. Près de la Méditerranée, après une matinée hésitant avec des averses de la côte d'Azur à la Corse, le soleil s'impose.

     

    REGIONS

    Dans le nord-ouest, après une matinée calme, une perturbation apporte des pluies accompagnées de vents assez forts en Bretagne l'après-midi qui se généralisent des Pays-de-la-Loire au Cotentin avant le soir.

    Dans le nord-est, après une matinée sèche, des pluies reviennent en cours d'après-midi sur les Hauts-de-France. Sur le Grand-Est c'est le contraire, après les faibles chutes de neige le matin, le temps redevient sec.

    En Île-de-France, quelques giboulées se produisent en début de matinée à l'est de Paris alors que le soleil brille ailleurs. L'après-midi, le ciel se voile progressivement mais le temps reste sec.

    Sur le Centre-Est, le temps est gris au froid avec quelques flocons épars le matin au nord d'une ligne Le Puy / Grenoble alors que de belles éclaircies dominent ailleurs. L'après-midi, le temps redevient sec partout sous un ciel nuageux.

    Dans le sud-ouest, quelques flocons voltigent sur le piémont pyrénéen alors qu'ailleurs les éclaircies s'imposent. L'après-midi, c'est un temps et assez bien ensoleillé qui l'emporte nettement.

    Enfin près de la Méditerranée, le ciel est menaçant le matin avec quelques averses possibles de la côte d'Azur à la Corse. L'après-midi, le soleil l'emporte partout avec une fort tramontane à 100 km/h en Roussillon.

     

    TEMPERATURES

    Le matin, les gelées sont marquées de la Normandie au Limousin à l'Auvergne avec des pointes vers -6°C. On a de -3 à 0°C ailleurs et de 0 à 3°C près de la Méditerranée et sur les côtes bretonnes. L'après-midi, on attend de 0 à 3°C dans l'est jusqu'à 6°C sur les côtes bretonnes et de 3 à 8°C du Lyonnais au pays basque jusqu'à 10°C près de la Méditerranée pour le sud. On restera 2 à 3°C en dessous des normales de saison.

  • Le 09.02.2018 : Ce week-end : moins froid mais humide

    Ciel - Nuages - Pluie - Froid

     

    Votre week-end (samedi 10 et dimanche 11 février) s’annonce encore assez froid samedi, avant une légère hausse des températures dimanche.

    Play Video

     

     

    L’air froid présent de l’Europe centrale à la France aura tendance à régresser. Mais sa régression sera très lente et s'accompagnera avec quelques chutes de neige jusqu’en plaine dans l'est samedi matin.

     

    Neige samedi, plus sec dimanche

    Samedi, après les chutes de neige le matin dans l'Est, les conditions seront plutôt calmes. Mais dans le courant de l'après-midi, une perturbation rentrera par les côtes de la Manche avec de la pluie dans un air radouci.

    Dimanche, les pluies arrivées la veille par la Manche vont traverser d'ouest en est la France. Cette perturbation va apporter des chutes de neige supplémentaires dans l'est à basse altitude. En revanche, coté températures, elles se rapprocheront des valeurs de saison avec néanmoins un ressenti frais sous la perturbation.

     

    Températures en légère hausse dimanche

    Samedi, il fera encore froid avec des maximales entre 1°C de l’Alsace au Lyonnais à 7°C près de l’Atlantique et 10°C sur les bords de la Méditerranée. 

    Dimanche, en raison de l’orientation du vent au sud-ouest, les températures afficheront une hausse d'1 à 2°C par rapport à samedi et rejoindront les normales de saison dans l'ouest.

  • Le 08.02.2018 : Demain : nouvelle dégradation neigeuse

    Ciel - Nuages - Pluie - Vent - Neige - Froid

    Toujours dans une masse d’air froide, une nouvelle perturbation traverse la moitié nord. Elle apporte de nouvelles chutes de neige, dont les conséquences sont moins importantes par rapport à l’épisode neigeux de ce début de semaine.

    FRANCE

    C’est en matinée que les premiers flocons tombent. Des Hauts-de-France au Centre en passant par l’Île-de-France, les chutes de neige peuvent être localement intenses et la neige peut tenir sur des sols à des températures encore négatives. Au cours de l’après-midi, de la Normandie au Nord-Pas-de-Calais, un rapide redoux arrive avec quelques pluies, qui balayent rapidement la neige tombée. Les hauteurs de neige peuvent avoisiner 1 à 5 cm du Centre aux Ardennes en fonction de l’intensité de ces chutes de neige, et du redoux plus ou moins rapide à l’arrière.

    REGIONS

    Du Centre aux Hauts-de-France en passant par l’Île-de-France, les brouillards givrants sont nombreux avec un risque de fortes gelées. Les chutes de neige arrivent en matinée et peuvent tenir temporairement au sol.

    De la Bretagne à la Normandie, quelques flocons peuvent tomber en matinée mais la pluie prend rapidement le relais. Les éclaircies et un temps plus sec prennent le relais dans l’après-midi.

    De la Nouvelle-Aquitaine au Grand Est, en passant par l’Auvergne-Rhône-Alpes, les conditions sont sèchent en matinée. Au cours de l’après-midi, les flocons de neige se font de plus en plus nombreux et peuvent tenir au sol des Ardennes à l’Auvergne.

    De la PACA à la Corse, le ciel est majoritairement dégagé. Sur la montagne corse, des averses peuvent se déclencher et déborder jusque sur le littoral oriental.

    TEMPERATURES

    La matinée est à nouveau très froide avec des températures allant de -6 à -10°C des Ardennes au Centre. Les brouillards sont donc givrants avec des chaussées encore glissantes. Au cours de l’après-midi, les températures restent similaires à la veille avec un faible dégel du Massif central au Nord avec 1 à 2°C pour les maximales. Sur la façade atlantique, les conditions sont plus douces, avec 5 à 8°C.

  • Le 08.02.2018 : Ce week-end : un peu moins froid

    Ciel - Nuages - Pluie - Froid

     

    Votre prochain week-end (samedi 10 et dimanche 11 février) s’annonce encore assez froid samedi, avant une légère hausse des températures dimanche.

     

     

     

    L’air froid présent de l’Europe centrale à la France aura tendance à régresser. Mais sa régression s’accompagnera sera très lente avec quelques chutes de neige jusqu’en plaine dans l'est samedi matin.

    Neige samedi, plus sec dimanche

    Samedi, les conditions seront plutôt calmes du matin jusqu'au soir. En fin de journée, une perturbation rentrera par les côtes de la Manche avec de la pluie, puisque cette perturbation est accompagnée d'un air océanique, relativement doux.

    Dimanche, Les pluies de la veille vont traverser d'ouest en est la France. Cette perturbation va apporter des chutes de neige supplémentaires dans l'est. En revanche, coté températures, elles se rapprocheront des valeurs de saison avec néanmoins un ressenti frais sous la perturbation.

     

    Températures en légère hausse dimanche

    Samedi, il fera encore froid avec des maximales entre 1°C de l’Alsace au Lyonnais à 7°C près de l’Atlantique et 10°C sur les bords de la Méditerranée. 

    Dimanche, en raison de l’orientation du vent au sud-ouest, les températures afficheront une hausse d'1 à 2°C par rapport à samedi mais resteront encore inférieures normales de saison.

  • Le 08.02.2018 : Aujourd'hui : amélioration mais attention aux fortes gelées

    Ciel - Nuages - Neige - Froid

     

    La goutte froide responsable des chutes de neige se comblera sur place. Avec une hausse des pressions, le temps sera plus calme mais froid, surtout le matin avec de fortes gelées attendues sur les sols enneigés.

    FRANCE

    Les nuages sont assez nombreux en matinée dans le nord-ouest puis les éclaircies s'élargiront sauf en Bretagne. Des Pyrénées au Centre-Est, quelques flocons sont possibles le matin avant le retour d'un temps sec. Sur les autres régions, les éclaircies sont généreuses, notamment près de la Méditerranée, sauf en Corse.

     

    REGIONS

    Dans le nord-ouest, le ciel est variable et changeant, alternant nuages menaçants le matin puis davantage d' éclaircies ensuite. Quelques giboulées sont possibles en Bretagne en fin d'après-midi.

    Dans le nord-est, le ciel est également changeant, hésitant entre belles éclaircies et nuages parfois menaçants.

    Sur le bassin parisien, c'est le même programme météo, avec des éclaircies et des nuages dans une atmosphère calme mais froide.

    Sur le Centre-Est, quelques flocons sont encore possibles le matin en Auvergne Rhône-Alpes et Bourgogne Franche-Comté, puis des éclaircies se développeront ensuite.

    Dans le sud-ouest, la matinée se déroule sous les nuages au sud de la Garonne avec quelques flocons. Des éclaircies déjà présentes en Poitou-Charente gagnent vers l'Aquitaine et l'Occitanie l'après-midi.

    Enfin dans le sud-est, excepté sur les Pyrénées-Orientales et l'est de la Corse, le soleil fait ed larges apparitions.

     

    TEMPERATURES

    Le matin, aucune région n'échappera aux gelées. Elles seront sévères avec des minimales entre -2 et -5°C avec des minimales vers -10°C sur le Massif central. L'après-midi, on partira de 1°C dans les Ardennes et 6°C pour les maximales dans le nord du pays. Dans le sud, les maximales s'échelonneront de 2°C sur Lyonnais à 8°C en Roussillon jusqu'à 10°C de la côte d'Azur à la Corse. On se situera 5°C en dessous des normales de saison.

  • Le 06.01.2018 : Neige : le point à 12h

    Neige - Froid

    Jusqu’à mercredi matin, des chutes de neige localement fortes concernent plus d’un tiers du pays et engendrent des conditions de circulation parfois très délicates. Dans ce contexte hivernal, nos services vous informent en permanence de l'évolution de la situation par un suivi en direct.

    Ce mardi :

     

    Le point à 12h

    Ls chutes de neige faiblissent progressivement sur le sud du Massif central. Les pluies perdent en intensité sur l'Hérault et le Gard.

    En revanche, il continue de neiger de manière continue avec des intensités faibles à modérées des Charentes au sud des Hauts-de-France et de la Normandie jusqu'aux Ardennes en passant par le val-de-Loire et la région Centre. Les épaisseurs restent modestes, dépassant rarement 5 cm.

    Il neige également sur la région parisienne, de manière généralement faible malgré des renforcements passagers et plus marqués sur le Val-d'Oise, les Yvelines et en Seine-et-Marne. Les conséquences demeurent quasi nulles au sol à Paris en raison des températures faiblement positives mais on relève 2 / 5 cm en dehors des centres urbains (température négative) et plus de 5 cm sur les plateaux. Ces chutes de neige se renforceront en fin de journée et c'est surtout ce soir et cette nuit que l'activité neigeuse sera la plus importante en IdF.

     

    Le point à 10h 

    Il neige sur l’ensemble de la région parisienne et les chutes tendent à se renforcer. Elles sont d'intensité modérée à forte près de la Normandie et en Seine-et-Marne. Les conséquences demeurent limitées au sol à Paris (température légèrement positive) et sur les secteurs très urbanisés mais on relève jusqu'à 5 cm en dehors des centres urbains où la température est passée négative, ce qui permet une bonne tenue de cette neige au sol désormais.

    A noter que le Plan Neige Verglas en Île-de-France (PNVIF) a été activé. Il est désormais en niveau 2/3 avec restrictions de circulation.

     

    Le point à 09h

    Des chutes de neige faibles à modérées se poursuivent entre l'ouest de l'Auvergne, la région toulousaine, les Hauts-de-France et la Normandie, donnant de 2 à 5 cm au sol. Ces chutes de neige concernent également la région parisienne même si ces dernières faiblissent temporairement avant un nouveau renforcement prévu en fin d'après-midi. La neige tiendra alors d'autant plus facilement au sol que les températures deviendront négatives (entre -2 et 0°C).

    D'autres chutes de neige se produisent sur les Pays-de-Loire. Entre Nantes et Niort, ces chutes de neige recouvrent immédiatement le sol avec des épaisseurs de 2 à 3 cm en raison des températures négatives (entre 0 et -1°C).

    Enfin la Bretagne est également touchée par de fortes giboulées de neige. Ces giboulées sont brèves mais d'intensité ponctuellement forte et peuvent laisser 2 à 3 cm au sol temporairement.

     

    Le point à 8h : la neige se renforce 

    Comme prévu, la neige se renforce rapidement des Pays-de-la-Loire aux Ardennes en passant par l'IdF avec 3 cm de neige au sol en moyenne. Sur Paris et sa proche banlieue, la neige ne tient pas au sol sur les chaussées. Mais dès qu'on monte sur les plateaux franciliens, la neige recouvre toutes les surfaces.

    D'autres chutes de neige se produisent en Auvergne jusqu'à la région toulousaine avec un léger saupoudrage en cours sur Toulouse.

    Dans le nord-ouest, de fortes giboulées se produisent en Bretagne. Ces giboulées sont brèves mais d'intensité forte et peuvent laisser 2 à 3 cm au sol ponctuellement.

     

    Le point à 7h : neige du Massif central au nord de la Loire

    L'épisode de neige se maintient de l'Auvergne aux Pays-de-la-Loire jusqu'aux Ardennes. Ces chutes de neige sont faibles à modérées. Elles tiennent au sol sous des températures voisines de 0°C avec 5 cm à Pontoise et Guéret et 4 cm à Chartes. Ces chutes de neige se renforcent dans les prochaines heures sur ces régions.

    D'autres chutes de neige se mettent en place sur les Pays-de-la-Loire. La tendance est au renforcement de ces chutes de neige dans les prochaines heures également.

    Dans le sud, de fortes précipitations se produisent sur le Languedoc. On relève 40 à 80 mm de pluies au nord de Montpellier et de Béziers depuis hier, équivalent à 3 semaines de précipitations. La neige remplace la pluie au-dessus de 600 mètres d'altitude. Vers 1000 mètres, la couche atteint 40 cm sur le sud du Massif-Central. Ces précipitations se poursuivent jusqu'à ce soir.

     

     

    Lundi 5 février - 21h : la neige touche Paris

    La situation évolue rapidement. En effet, les chutes qui se produisent toujours de l'Auvergne à la Bourgogne en passant par le val de Loire atteignent la Champagne-Ardenne et la région parisienne. Il commence à neiger sur Paris et en banlieue. Un léger saupoudrage blanchit les plateaux franciliens. Cette neige ne tient pas sur les axes routiers en raison de températures faiblement positives (+0,5°C) mais la prudence reste de mise cette nuit car ces chutes de neige vont se renforcer.

    Par ailleurs, des averses de neige circulent sur le Perche et la Sarthe. Elles atteignent le bassin rennais. D'ici minuit, ces chutes de neige atteindront les Pays-de-la-Loire et surtout la Loire-Atlantique et le Maine-et-Loire où elles s'annoncent importantes. Cette neige tiendra facilement au sol en raison de températures qui sont négatives (entre 0 et -1°C).

     

    Lundi 5 février - 18h.

    Les chutes de neige ont donné sur l'Auvergne une dizaine de cm au dessus de 1000 m et 2 à 7 cm entre Lyon, Saint-Etienne et Clermont-Ferrand. On observe, en ce début de soirée, de faibles chutes de neige mais durables de la Basse-Normandie à la Sarthe. Avec des températures comprises entre 0 et 1°C, cette neige ne tient pas sur les axes routiers. D'autres chutes de neige sur le nord de l'Auvergne et la Bourgogne remontent vers le sud de l'île de France qu'elles devraient atteindre entre 21h et 22h.

    Les prévisions faites à partir de l'analyse de 12h sont toujours confirmées.

     

    Yassin PTL@yassinp

    Let it snow on Roissy Charles de Gaulle !

    12:35 - 5 févr. 2018

    Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

     

    Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

    Reims Tourisme@ReimsTourisme

    La Notre-Dame de sous la 
            </div>
    
                    </div>
            </li>
                                <li class=

    Le 04.02.2018 : Demain : fortes pluies et neige au sud, froid sec au nord

    Ciel - Nuages - Pluie - Vent - Neige - Froid

    Un anticyclone se développe sur la Scandinavie et s’étire jusqu'au nord de la France, apportant un temps de plus en plus froid et sec. Dans le même temps, une dépression remonte des Baléares vers le Languedoc et provoque des intempéries sur le sud du pays avec de la neige à basse altitude.

     

     

    FRANCE

    Des Pays-de-la-Loire aux Hauts-de-France le temps est sec avec de larges éclaircies.  Du Limousin au Centre val de Loire jusqu’au Jura, le temps est menaçant avec quelques gouttes ou flocons possibles. De l’Aquitaine aux Alpes, les conditions météo sont perturbées avec de la neige à basse altitude, dès 400 mètres en moyennes. Enfin près de la Méditerranée, les pluies sont soutenues et ponctuellement orageuses.

     

    REGIONS

    Sur un grand quart nord-ouest, belles éclaircies et nuages alternent dans une ambiance refroidie par la bise. Près des côtes bretonnes, on n’est pas à l’abri d’une giboulée. En soirée, de faibles chutes de neige éparses atteignent le Berry.

    Dans le nord-est, les éclaircies s’imposent sur les Hauts-de-France, excepté sur le Boulonnais où des giboulées se produisent. Sur le Grand-Est, le temps est froid et faiblement neigeux.

    Sur le bassin parisien, le temps est mitigé, avec davantage d’éclaircies au nord de Paris alors que le reste de la région passe la journée sous les nuages avec quelques flocons en soirée.

    Sur le Centre-Est, il neige le matin entre Grenoble, Le Puy, Lyon et Saint-Etienne alors que le temps est sec en Bourgogne et en Franche-Comté. L’après-midi, le temps redevient sec à l’est du Rhône alors que le risque de pluie et de neige à basse altitude subsiste en direction de l’Auvergne.

    Dans le sud-ouest, il fait froid. Il neige à très basse altitude au sud de la Garonne, jusque sur le piémont pyrénéen. En Occitanie, la limite pluie / neige évolue entre 800 et 500 mètres.

    Enfin près de la Méditerranée, le temps est maussade avec des pluies ponctuellement fortes et orageuses le matin sur la Provence côte d’Azur et qui se prolongent toute la journée en Languedoc-Roussillon et notamment sur le sud du Massif-Central et les Pyrénées-Orientales.

     

    TEMPERATURES

    Le matin, les gelées sont fréquentes avec des minimales entre -4°C dans les Ardennes et 0°C en Vendée pour le nord de la France. Dans le sud il fait de -1°C à Lyon à 10°C sur la côte d’Azur. L’après-midi, on attend entre 3°C de moyenne au nord et 5°C dans le sud avec des maximales autour de 10°C en Corse et sur la côte d’Azur. Il fera froid. On se situera 3°C en dessous des moyennes de saison.

  • Le 31.01.2018 : Demain : baisse des températures et pluies au sud

    Ciel - Nuages - Pluie - Vent - Froid

     

    La perturbation de la veille va continuer son trajet en direction du sud, où elle apporte des pluies modérées et de la neige en altitude.

    FRANCE

    La perturbation de la veille continue son trajet et se retrouve entre la Nouvelle-Aquitaine et l’Auvergne-Rhône-Alpes. Les conditions y sont donc pluvieuses avec de la neige à partir de 800 m sur les reliefs pyrénéens, alpins et ceux du Massif central. Plus au nord, à l’arrière de la perturbation, les conditions sont de plus en plus calmes mais la sensation de fraîcheur prend le relais. De la Bretagne au Grand Est, les températures se rapprochent des valeurs de saison avec un temps alternant entre éclaircies et passages nuageux localement porteurs d’averses.

    REGIONS

    De la Nouvelle-Aquitaine à l’Auvergne-Rhône-Alpes, les conditions sont déjà maussades en matinée, avec de la neige dès 800 m des Pyrénées aux Alpes. Au cours de l’après-midi, les conditions restent dégradées avec des pluies et de la neige en altitude.

    Des Pays de la Loire au Grand Est, les conditions sont dégradées en matinée avec des averses de pluie assez soutenues.

    De la Bretagne à la Normandie, les averses se déclenchent en matinée mais les éclaircies prennent ensuite le relais au cours de l’après-midi.

    De la PACA à la Corse, les averses se cantonnent surtout sur les reliefs. Vers les littoraux, le temps est plus calme mais nuageux.

    TEMPERATURES

    La baisse des températures est assez généralisée avec le retour des valeurs de saison. En matinée, la sensation de froid est généralisée avec 5°C à Agen, 4°C à Poitiers et 1°C à Rouen. Au cours de l’après-midi, les températures plafonnent à 3°C à Metz, 5°C à Paris et 11°C à Nîmes.

  • Le 31.01.2018 : Crue de la Seine : la Normandie impactée

    Pluie - Vent

     

    La décrue de la Seine et de ses affluents est amorcée depuis mardi en amont de Paris. L'onde de crue se propage vers la Normandie, où les grandes marées viennent augmenter les niveaux d'eau. Le point sur la situation.

    Dans le bassin parisien, la décrue est amorcée sur la Seine et ses affluents en amont de la Capitale. A Paris, le niveau du fleuve descend vers 5,70 m contre 5,84 m lundi et 5,45 m ce mercredi. La lente décrue se met en place en aval de Paris (tronçon des Boucles de Seine - Poissy), où le niveau était  supérieur de 40 cm à la crue de 2016 avec une cote de 5,40 m dans ce secteur, baissant doucement à 5,30 m ce mercredi. Bien plus loin, en direction de Rouen, la hausse se poursuit entre Vernon, Rouen et la mer, avec la propagation de l'onde de crue vers la Manche.

     

     

     

    Paris : une très lente décrue

    Les cumuls de pluies ont été remarquables ces dernières semaines. Il est tombé l'équivalent de 3 semaines à 1 mois de pluie sur le bassin versant de la Seine et de ses affluents depuis le 15 janvier. Les cours d'eau ont fortement réagi et la crue de la Seine est devenue importante : son niveau a augmenté sur Paris de 1,80 m la semaine dernière, passant de 4 m à 5,80 m avec une progression constante. Cette hausse n'est néanmoins pas comparable à celle de juin 2016, où le niveau d'eau était monté de 4 m en 4 jours. 

    Indiquons également que le débit de la Seine à Paris a été puissant, avec 1670 m3/secondes lors du pic dimanche contre 1800 m3/sec lors de la crue de juin 2016 et 2600 m3/sec lors de la grande crue de 1910.

    Mardi, les transports fluviaux étaient toujours à l'arrêt compte tenu du niveau encore élevé de la Seine, passant au-dessous de la cote à 5,70 m. Du côté des transports en commun, le RER C va rester fermé au moins jusqu'au lundi 5 février, compte tenu de la lente décrue de la Seine, ralentie par les pluies à venir.

    Ce mercredi, la lente baisse du niveau est confirmée avec tout de même un niveau élevé, encore supérieur à la crue de 2001, avec 5,45 m.